RSS

Archives de Tag: Marsou

Marsou, mon ami magique

Marsou

Aujourd’hui je voudrais vous parler de l’une des choses les plus magiques de ma vie, la plus chargée énergétiquement … mon Marsou.

Marsou

Marsou

Lorsque j’avais 5 ans j’ai commencé à aller régulièrement à l’hôpital pour des problèmes osseux. La première fois que je suis resté à l’hôpital, mon père m’a offert un marsupilami en peluche. Depuis cet époque, mon Marsou ne m’a quasiment jamais quitter, comme l’atteste son état actuel.

La queue de Marsou a été mâchouillé par mes soins et comme il ne sentait pas bon pour ma famille :

  • ma mère le lavé pendant que j’étais à l’école et je trouvais qu’il sentait bizarre quand je rentrais. Ma mère a lavé une fois mon doudou devant moi, je suis restée devant la machine à laver à le regarder.

  • ma grand mère paternelle lui coupait le bout abîmé et je lui en veux encore car la queue a du passer d’un mètre à 40 cm.

Pour ses yeux, qui ne sont plus d’origine, les petits boutons s’enfonçaient tellement qu’il n’avais plus de regard. Alors ma mère s’est installé en grande chirurgienne sur la table du balcon, a décousu les petits yeux et lui en a mis des grands pour qu’il puisse toujours veillé sur mon sommeil. J’étais à coté d’elle, un peu comme une mère affolé. Mais tout va bien, il a toujours les mêmes depuis une quinzaine d’année.

Pour le nez, alors qu’on avait 6 ou 7 ans, Samuel m’a lancé un défi et le sujet était de taper le nez de Marsou sur le bureau. Je ne croyais pas qu’il le ferai… il lui a explosé le nez. Bref ça a été un drame, Samuel a été puni et mon père a tenté de recoller plusieurs fois le nez, mais ça n’a pas vraiment tenu.

Et enfin les cheveux. J’ai toujours été une mordilleuse, donc quand je ne faisais pas mes crocs sur sa queue, c’est les cheveux en plastique qui trinqué.

Marsou ne m’a quasiment pas quitté. Il est venu chez mes grands parents, surtout chez mes paternels vu qu’il retrouvé sa chérie, la Marsou, peluche de ma tante. Il est parti en camping, aux classes de mer et de neige. Le seul endroit où je ne l’ai pas emmener c’est à Amsterdam, de peur de le perdre. Il m’a surtout toujours accompagné à l’hôpital, jusque dans les salles d’opérations. Je me souviens que quelqu’un avait fait un bandage à Marsou au niveau de son avant-bras (ce que je cassais toujours), pour dédramatiser un peu ma situation. Mon père venait tous les jours, et faisait le poing du Marsou avec sa queue et m’attaquait avec pour me faire rire. Cette peluche en plus d’avoir voyagé à fait des bêtises avec moi, quand j’ai fait tourné Marsou et qu’il a rencontrer la Bastet de ma mère qui a chuter de la TV et qui c’est briser sur le sol, ma mère m’en veux toujours et à raison. Lorsque je l’ai ranger dans mon hérisson (un hérisson avec un zip pour ranger son pyjama) et que au drame le soir je ne le trouvais plus et que toute la maison à chercher le Marsou. Que ce soit dans les moments heureux comme lorsque ma mère faisait… fait parler de Marsou et que je pleure de rire. Dans les moments tristes, comme les disputes. Marsou a toujours été là pour moi, c’est le seul mâle qui ne m’aie jamais déçu.

Pour moi, mon Marsou est magique, il porte en lui l’énergie de toute une vie, de toute ma vie. Tous les rires, les chagrins, les confessions, les colères et mes peurs. C’est toujours mon Marsou qui m’a réconforté durant mes cauchemars, devant mes désillusions et les échecs, durant mes crises de stress et de panique. Parfois j’aimerai l’avoir en cours pour me ressourcer et sentir la peluche entre mes doigts, comme s’il me disait « Je suis là, ne t’en fait pas ». C’est le seul qui ne m’a jamais jugé et qui m’a toujour encouragé avec son sourire (au fait pour son sourire, les traces de rouge sur le simi-cuir noir qui était parti, c’est du rouge à lèvre … le pauvre).

La magie ne se trouve pas uniquement dans des rituels, dans des objets ésotériques, des cartes … mais parfois juste dans un objet précieux, sans valeur pour les autres, mais qui pour vous est plus important qu’un joyau.

Et vous ? Une peluche magique dans vos vies ?

Gros bisous à tous 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 5 février 2014 dans Petites news

 

Étiquettes :